You are currently viewing La porte de la miséricorde divine

La porte de la miséricorde divine

La Miséricorde Divine

Qu’est-ce que la supplication ?

La supplication est un puissant mystère du culte ; en fait, elle est comme l’esprit du culte. Comme nous l’avons mentionné en de nombreux endroits, la supplication est de trois sortes.

La première sorte de supplication: C’est le langage de la prédisposition. À travers celui-ci, toutes les graines et tous les germes supplient le Créateur Tout-Sage, en disant :

« Fais-nous grandir ! Fais germer nos minuscules vérités et transforme-nous en la puissante réalité d’un arbre, afin que nous puissions afficher les broderies élaborées de Tes noms ! »

Une autre sorte de supplication par le langage de la prédisposition est la suivante : le rassemblement des causes est une supplication pour la création de la conséquence. C’est-à-dire que les causes prennent une position qui ressemble à un langage par lequel elles implorent la conséquence auprès du Tout-Puissant à la Gloire.

Par exemple, l’eau, la chaleur, la terre et la lumière prennent position autour d’une graine, ce qui constitue un langage de supplication qui dit : « Ô notre Créateur, fais de cette graine un arbre ! » Pour l’arbre, un merveilleux miracle de puissance ne peut être attribué à ces substances simples, inconscientes et sans vie ; ce serait impossible. Cela signifie que la réunion des causes est une sorte de supplication.

La deuxième sorte de supplication: Elle se fait par le langage du besoin inné. Il s’agit de la supplication adressée par toutes les créatures vivantes au Créateur compatissant pour qu’Il leur donne les choses dont elles ont besoin et qu’elles désirent, qui sont au-delà de leur pouvoir et de leur volonté, à partir d’endroits inattendus, au moment opportun.

 

Car le Sage et le Compatissant leur envoie toutes ces choses au bon moment, depuis des lieux qu’ils ne connaissent pas. Elles sont hors de leur portée. C’est-à-dire que le don sans réserve est le résultat de la supplication.

READ:  Laisse Ton Fardeau

En bref : Tout ce qui s’élève de l’univers vers la cour divine est une supplique. Les choses qui sont des causes recherchent les conséquences auprès de Dieu.

La troisième sorte de supplication : C’est la supplication des êtres conscients, qui naît du besoin. Elle est de deux sortes :

Si elle est faite à un moment de besoin désespéré, ou si elle est totalement conforme au besoin inné, ou si elle est proche du langage de la prédisposition, ou si elle est faite avec la langue d’un cœur pur et sincère, cette supplication est toujours acceptable.

La plus grande partie du progrès humain et la plupart des découvertes sont le résultat de cette sorte de supplication. Car les choses qu’ils appellent les merveilles de la civilisation et les matières et les découvertes dont ils sont si fiers sont le résultat de ce qui est en fait une supplication. Ils ont été demandés avec un sincère langage de prédisposition et ainsi ont été donnés.

Tant que rien ne les empêche et qu’elles sont conformes aux conditions, les supplications faites par les langages des prédispositions et des besoins innés sont toujours acceptables.

La deuxième sorte : C’est la supplication la plus connue et elle aussi est de deux sortes. L’une est par l’action et l’autre par la parole. Par exemple, le labourage est une supplication par l’action. Il ne s’agit pas de rechercher la subsistance de la terre ; la terre est une porte vers un trésor de miséricorde, et la charrue frappe sur la terre, porte de la miséricorde divine.

Du Vingt-quatrième Écrit de Maître Said Nursi

 

 

Similar Posts:

Laisser un commentaire